Alafair Burke : Un couple irréprochable

Un couple irréprochable      par     Alafair Burke

 Traduit de l’anglais (USA) par Isabelle Maillot (titre original : The Wife)

Presses de la Cité (2019) 429 pages.

 

 

Voici un roman, un thriller plein de fausses pistes, d’événements, de coups de théâtre mais dont la base repose sur la dénonciation de violences conjugales, d’agressions sexuelles, de viols.

 

 

Dans Un couple irréprochable, Alafair Burke (photo ci-dessous) met en scène Angela et Jason, ce fameux couple qui a tout pour être heureux avec un fils ado, Spencer. Hélas, rien n’est simple et tout bascule lorsque Jason Powell, en pleine réussite sociale et professionnelle, est accusé d’agression sexuelle par une stagiaire. Tout s’aggrave lorsque Kerry Lynch, directrice de marketing international dans une grande société de distribution d’eau, accuse à son tour cet homme de viol.

 

 

Corinne, une policière scrupuleuse et consciencieuse, apparaît régulièrement et tente de débusquer les secrets les mieux gardés. Angela est celle qu’on plaint d’abord parce que son mari l’a trompée mais surtout à cause d’un passé terrible dont l’auteure ne révèle les détails qu’avec beaucoup de parcimonie. Bien sûr, il faut attendre la fin du livre pour découvrir des vérités incroyables et j’ai même eu l’impression qu’une suite serait tout à fait possible.

 

 

L’histoire se déroule dans les quartiers les plus huppés de New York, même si de temps en temps on nous emmène dans le milieu modeste dont est originaire Angela. Au fil du livre, on est en pleine procédure étasunienne concernant les polices et la justice, et c’est souvent compliqué.

 

 

L’auteure a été procureure-adjointe et connaît par cœur ce monde-là. Ce qu’elle écrit va bien dans le sens de victimisation des femmes vis-à-vis des hommes. Si la dénonciation des abus sexuels et des viols est indispensable, quel que soit le sexe de la personne qui a subi ces atrocités, combien d’innocents tombent à cause de fausses accusations ? D’ailleurs, au fil de l’histoire, plusieurs mobiles sont évoqués mais c’est trop tard, la réputation de Jason est salie, sa vie professionnelle et familiale est à terre.

 

 

La réalité est souvent terrible et chaque jour des femmes sont battues, violentées et même si on en parle de plus en plus, cela ne semble pas diminuer. Je pense que le respect de la volonté d’un être humain est la base de toute vie sociale et amoureuse harmonieuse. Il faut sortir du patriarcat sans détruire la masculinité et j’ai trouvé ce livre souvent ambigu avec, par exemple, Susanna, amie d’Angela, dont le rôle n’est pas très clair et plutôt malhonnête. Enfin, la place de l’argent est énorme, prépondérante même car l’attrait de primes conséquentes peut être déterminant dans nombre d’accusations.

 

 

J’ajoute enfin que le titre original de ce livre, The Wife (la femme, l’épouse), convient bien mieux que celui choisi pour la traduction en français, Un couple irréprochable, car le personnage central de ce roman découvert grâce à une Masse Critique privilégiée de Babelio et aux Presses de la Cité que je remercie, n’est pas le couple mais bien Angela.

Jean-Paul

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jean-Paul 08/11/2019 12:31

C'est pour cela qu'il faut être et rester vigilante et vigilant.

Mimi 08/11/2019 09:11

Voici un roman au coeur d’une actualité brûlante ! Mais plutôt qu’une actualité, on peut employer le terme de phénomène social éternel...

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog