Kris et Maël : Notre Amérique Deuxième mouvement

Notre Amérique      BD  de    Kris  et  Maël.

Deuxième mouvement : Un printemps mexicain.

Futuropolis (2018) 57 pages.

 

 

La fougueuse Tina est en couverture de ce deuxième mouvement de Notre Amérique, une BD toujours aussi bien dessinée par Maël avec des visages énormément expressifs, souvent dans la douleur et la violence, c’est vrai, même si le titre, Un printemps mexicain, laisse espérer le meilleur…

 

 

Julien, Max et Tina sont bien au Mexique et la narratrice, Mina, qui ressemble beaucoup à la fougueuse Tina, porte un livre, Gravir le volcan, signé par un mystérieux J. Torsvan, un roman auquel il est souvent fait allusion.

 

Les batailles font rage. Les coups fourrés aussi. Un certain colonel Craven à l’orgueil démesuré surgit pour emmener ses troupes de révolutionnaires. Débarquent aussi des soldaderas super motivées et n’ayant pas froid aux yeux. Le sang coule abondamment mais Kris, aux textes toujours aussi soignés et percutants, me fait partager le quotidien de ces révolutionnaires qui ont déjà tout perdu et sont prêts à tout pour retrouver un peu de dignité.

 

 

 

Hélas, ce sont les armes qui parlent. D’ailleurs, l’approvisionnement des troupes en armes et en munitions, qu’elles soient dites régulières ou non, est la clé du succès. Comme je l’ai signalé pour le premier mouvement, les fréquents changements d’époque me perturbent encore, surtout qu’ils me semblent plus nombreux. Le scénariste a même ajouté le tournage d’un film d’après le fameux roman.

 

 

Apparaît aussi Clarence Norris, un étasunien noir qui fait la leçon à Julien et commence à orienter l’histoire vers son pays. Je souligne la scène magnifique où Tina fait danser Julien qui nous gratifie un peu plus tard d’un retour en arrière très utile, cette fois.

 

 

Noël 1916, Julien est chez ses parents, de riches industriels, dans les environs de Rouen, et je découvre comment lui est venue sa passion pour la photographie et je comprends surtout pourquoi, il hait tellement ses parents.

 

Toute la troupe des révolutionnaires avance vers la frontière des États-Unis. Vont-ils la franchir ? Mystère… Toujours grâce à Simon, je le saurai peut-être…

Jean-Paul

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog